Les 12 commandements « du rapport à rendre »

Coucou, je ne vous oublie pas les copains mais ces derniers temps j’ai été pas mal prise : grand rangement et nettoyage chez moi, la saison jardin qui est désormais bien lancé et donc pleins de semis-rempotage, plantations, désherbages et autres, plus les amis qui viennent en visite pour les week-ends prolongés.

Enfin bref, le mois de mai est souvent bien remplit et avec ce beau temps, j’aime mieux être dehors à en profiter mais bon rapport oblige, j’ai aussi passé pas mal de temps dedans à rédiger un rapport que je dois rendre demain. Ce rapport c’est le gros de ma formation donc incontournable pour valider cette formation, comme souvent.

Du coup pendant que mon imprimante faisaient des siennes, je me suis défoulée en rédigeant ces petits commandements dans lesquelles on peut tous se retrouver un peu, je crois :

Les 12 commandements des rapports à rendre :

1 – Tu n’auras aucune envie de faire ce rapport
2 – Tu essayeras de t’y mettre et ça gonflera tellement que tu éteindras bien gentiment ton pc pour aller faire tout autre chose
3 – Tu soûleras tout le monde avec ce rapport que tu dois faire
4 – Tu laisseras le stresser bien monter pour profiter d’une ou deux mauvaises nuits
5 – Tu t’y mettras au dernier moment
6 – Tous les autres de ta promo commenceront à poser des questions pour te mettre la pression
7 – Tu oublieras de sauvegarder ton travail ou ton ordi plantera
8 – Tu enverras en quatrième vitesse et à la dernière minutes une flopée de mails pour pouvoir répondre à toutes les questions de ton rapport
9 – Tu enverras au dernier moment, en suppliant une amie de corriger ton rapport la veille de le rendre et en lui disant en plus que ça urge
10 – Word te gonfleras royalement au moment de faire ta mise en page
11- Et pas des moindre, ton imprimante te fera lutter pour imprimer ce bip de rapport avec des options multiples allant du beug au manque d’encre ou de papier…et le reste du temps, elle fonctionnera à merveille.
12 – Au moment de relier, tu te rendras compte que tes marges ne vont pas, que l’encre à bavé ou tu bousillera une page, au mieux tu auras oublier d’acheter une couverture

La bonne nouvelle c’est qu’une fois que tu as remplie toutes ces conditions, tu pourras peut-être rendre ton rapport à l’heure. Vivement demain que je rende le mien.

Enfin comme je sais que c’est la période des rapports, voilà quelques petits conseils (sous word) :

  • Quand je n’arrive pas à faire un rapport, un peu comme celui ci qui me prenait la tête, je balance mes idées en vrac, je fais les passages qui sont « claires » ou « évident » pour moi. Ça me permet d’avoir déjà une base quitte à devoir restructurer les phrases, l’avantage avec un PC c’est que déplacer du texte est assez rapide.
  • Je règle ma police de base : type, taille et aussi l’interligne dès le début comme ça je n’ai que les titres à modifier ensuite.
  • Je programme un enregistrement automatique toutes les 5 minutes.
  • J’envoie une copie de mon rapport en format word et pdf sur une ou deux boites mails + enregistrement sur clé usb et pc
  • Une semaine avant je rachète des cartouches noir et couleur et une ramette de papier ( même s’il m’en reste, un jour mon imprimante à tellement beuger qu’elle m’a bouffé un papier monstre) + si besoin de quoi relier
  • Je prévois toujours le nombre d’exemplaires qu’on me demande + 2 (un pour moi et un au cas ou je me rate en reliant ou je découvre que l’encre à baver sur une page par exemple)
  • Si je dois aller dans un copie center pour faire relier, je prends toujours ma clé usb avec moi au cas où
  • Prévoir un format word qui permet de modifier directement et un format pdf car souvent d’un ordinateur à l’autre ou d’une version à l’autre la mise en page beug

Voilà si vous avez un rapport aussi à rendre, je vous souhaite bon courage 😉

Je reviens vite vous écrire un petit billet, en attendant si vous aussi ils vous est arrivé des galères « de rapport » ou que vous avez une bonne astuce à nous partager, n’hésitez pas.