Aujourd’hui, j’enterre mon jumeau

J’ai décidé de reprendre avec un petit billet sur une de mes expérience de développement personnel assez marquante, bon ça n’a pas l’air super gai mais c’est un sujet qui me touche beaucoup et qui a de l’importance pour moi. Mais j’ai aussi quelques idées de billets plus léger rassuré vous ahah 😉

 

Il y a plusieurs mois, je me décide enfin à aller voir une kinésiologue qu’on m’avait recommandé il y a longtemps. Et je ne remet pas en cause ses compétences et son efficacité, elle a remonté de nombreux traumatismes sans se tromper; cela dit je ne suis pas sur que j’y retournerais, enfin il en ai quand même sorti quelque chose.

J’ai notamment pu en apprendre d’avantage sur le jour de ma naissance, bon peut-être moins fantastique que ce qu’on peut imaginer mais ça peut expliquer des choses et je ne le vis pas mal, simple besoin de savoir.

Dans la liste des traumatismes et des freins à ce que j’avance, il y a le tout premier de ma vie alors que j’étais encore dans le ventre de ma mère et même encore qu’un mini foetus de 2 mois et demie. Ma mère a perdu le jumeau qui m’accompagnait….enfin jumeau ou jumelle mais je ne sais pas vous expliquez pourquoi mais j’ai l’intime conviction que c’était un garçon.

Enfin bref, cette kinésio remonté donc mes traumatismes en me demandant chaque fois « on garde ou on jette? » et tout allait bien tant qu’on parlait « d’événements » mais la mort de mon jumeau n’était pas franchement un événement comme les autres, ça m’a terriblement choqué qu’elle insiste pour que « je jette »…à mon sens, à moi, je ne pouvais pas « jeter » une âme aux oubliettes.

C’est vrai il n’a existé que pour moi, ma mère n’a pas été affecté par cette perte mais moi j’ai perdu le premier être que j’ai connu, j’ai perdu un frère, un ami auquel j’étais très lié. J’ai souvent ressentie un vide immense, un énorme manque et je pensais à lui, je me demandais ce qu’aurait été la vie avec lui. Est ce que ce sentiment d’abandon et de solitude aurait été le même ? Et puis la multitude de question qui tournait autour de lui : pourquoi lui et pas moi ? où est il ? qu’est il devenu ?

Il y a peu je parle de cette expérience justement avec une amie magnétiseuse qui comprend fort bien la violence des propos tenus par la kinésio pour moi mais elle m’explique qu’elle ressent que je le retiens et que du coup il est coincé ici. Oui, oui je sais les anges tout ça…toujours est il qu’aujourd’hui j’ai eu une sorte de déclic car quand elle me parlait de ça, j’étais surprise, bien sur qu’il avait le droit de partir, d’aller là où il le devait, de faire ce qu’il voulait, je ne peux lui souhaiter que le meilleur c’était mon frère, je ne peux rien lui souhaiter d’autre que d’être heureux. Du coup, je ressens qu’il a besoin d’aide, besoin d’être rassuré pour aller là où il doit aller.

J’ai donc eu ce déclic : ce que mon jumeau a besoin c’est d’un enterrement ou au moins une cérémonie d’adieu, celle qui n’a jamais eu parce que notre société actuelle ne célèbre pas les âmes mais des morts avec une enveloppe charnelle totale ou avec une durée de vie supérieur à j0

Alors je vais préparer correctement cette petite cérémonie et la faire de mon mieux, en attendant je crois que quelque part il a déjà entamé son chemin et j’en suis très heureuse 🙂

Bonne route jumeau ❤

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s