Le début du blog

n1289471185_143354_8976

Bonjour à tous,

Cela fait un moment que j’écoute et lis des témoignages de diverses personnes sur des challenges qu’elles se sont lancés et pour se donner du courage, elles tiennent un blog.

Plusieurs partagent, justement que la tenue d’un blog les a aidé dans leurs démarches.

Des projets, des envies, des espoirs de changements et d’évolution j’en ai pleins, des tas même.

J’en ai tellement qu’il m’est difficile de trier dans ma tête, de faire un ordre de priorité au milieu de tout. Ce qui finit par une simple et bonne conclusion, un peu comme quand on doit ranger sa maison. Quand il y a trop à ranger, on a du mal à voir par où commencer et donc on ne fait rien. Enfin je ne fais rien, je procrastine…

Moi et la procrastination on est des bonnes copines! Ah on en a passé des heures ensembles, elle était là quand je stressais pour les examens, quand j’attendais une réponse importante, quand je me disais qu’il fallait que je range tout le bazar qu’il y avait chez moi parce qu’il y en avait autant dans ma tête, et je pourrais encore vous citer mille exemples de sa présence.

A force j’ai découvert que la procrastination cesser quand on en avait vraiment marre, et pas genre un petit peu, quand on est là à dire « oh pff j’en ai assez » mais que dans la seconde on trouve autre chose à faire. Non, elle s’arrête quand vraiment vraiment la coupe déborde. Ça demande souvent du temps et même de l’aide, c’est presque certain. La procrastination est moi on est toujours copines mais on se voit moins souvent parce que je l’ai décidé. Oh bien sûr, tout n’a pas changé miraculeusement et on se voit encore peut-être un peu trop et dans ces moments là, je me dis que là tout de suite je ne sais pas faire autrement, voir même que j’ai besoin d’elle. Ben oui des fois je me dis que la procrastination a du bon! On va pas se flageller à vie non plus, il y a pleins d’autres domaines pour s’en donner à cœur joie ne vous inquiétez pas, lol.

Enfin à force de lire tous ces articles, de regarder pas mal de vidéos, je suis tombée sur Christine Lewicki (http://www.christinelewicki.com/).

Alors au départ j’ai regardé cette vidéo « oser incarner votre vie », sur un autre site, parce que ça me parlait, je n’avais pas du tout fait le rapprochement que c’était l’auteur de ce livre si bien connu désormais « j’arrête de râler ». Ahhhh ce livre, il m’a fait de l’œil tellement de fois dans les rayons des librairies et je me disais quand j’aurais un peu plus de sous, je le lirais.

Étrangement, je suis tombée dessus alors qu’il venait juste de sortir et puis il est revenu à moi plusieurs fois, il semblait très bien se vendre…et pourtant des années après je ne l’avais toujours pas acheté!

Mais en découvrant que c’était elle, ça m’a encore plus interpellé, je suis restée scotché devant mon écran….jusqu’à ce que les larmes roulent, encore et encore. Voilà touché, en plein dans le mille, l’écho est là!

Jusqu’à ce que je sente qu’à l’intérieur de moi « ça fasse ouah!! alors c’est donc ça! »

Ce genre de moment plutôt rare finalement et pourtant tellement précieux, voilà tu le tiens ce moment là, tu ne veux plus le lâché et tu le sais au fond de toi, plus rien ne sera tout à fait pareil. Non, je vous voie venir, non j’ai pas vue la vierge et je ne me suis pas convertie à je ne sais quoi. J’ai juste compris quelque chose sur moi, sur ma vie, quelque chose qui à cet instant là était vital, quelque chose qui m’a redonné la pêche et j’en avais fameusement besoin mais je vous raconterais ça dans un autre article sinon celui ci ne va jamais se finir.

Ce moment a été si précieux que je n’ai pas envie de le perdre. Je n’ai pas envie que la procrastination et ma petite voix interne vienne de nouveau reprendre sa place et que ce moment reste un moment. Non, j’ai eu envie d’en faire un point de départ. De m’y accrocher aussi fort que je pouvais pour faire des changements que je souhaite dans ma vie. J’y ai vu là une opportunité de grandir, de faire autrement.

Ainsi j’ai repris son idée du bracelet : son but « arrêter de râler pendant 21 jours »

21 jours serait (et on le retrouve dans de nombreux articles) le temps nécessaire pour opérer un changement durable face à une mauvaise habitude ou bien pour prendre une nouvelle habitude (ce qui est ici un peu mon cas ici, oui ça vient 😉 ).

Donc chaque fois qu’elle râlait elle changeait le bracelet de poignet et le compteur des 21 jours consécutifs repartait à zéro.

Il y a quelques temps on m’aurait dit ça, j’aurais dit 21 jours, oublie moi je tiendrais même pas une journée. Un peu comme quand il y a eu le défi des abdos puis celui du yoga ou pire les 1 minute de méditations…Un peu comme les je vais manger « pu que de la salade! »

Ça sort un peu de nulle part, on le fait parce que les copines nous ont invité sur les réseaux sociaux et qu’on se dit qu’à plusieurs ça sera drôle, on se dit qu’on va le faire pour se donner bonne conscience. Soyons bien clair et on est plein, plein de bonnes volontés. Mais souvent ça foire, là je me suis dis que le coup du bracelet, c’était quand même vraiment bien vu! S’attacher quelque chose au poignet, quelle meilleur métaphore pour signer un contrat avec soi même!

Et surtout j’ai vu la chose autrement, je me suis dis d’abord que j’allais le faire à MA façon, non pas que je me prétende mieux que tout le monde, simplement à force d’essayer des choses on se rend compte que ce qui fonctionne le mieux c’est quand on adapte l’astuce à nous, pour la faire sienne. Ensuite je me suis dit, ok je veux tenir cet engagement, pour moi et rien que moi, c’est juste pour rendre ma vie plus belle et je ne rendrais de compte à personne. Je veux m’y tenir et pour autant si je dois changer de poignet, je me poserais la question : pourquoi je change de poignet ? qu’est ce qui m’a fait me planté ?

Je ne veux pas me flageller, je veux juste saisir l’opportunité d’apprendre. C’est donc aussi un fameux travail de non jugement.

Avec tout ça en poche ou plutôt dans ma tête, j’ai décidé de faire 21 jours de gratitude. Et je vous en parle dans un autre billet car là je tombe de sommeil.

Belle nuit les couches tard et les insomniaques et tous les autres aussi 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s